Pour une meilleure représentation de la population :

Le tirage au sort grâce à la liste 12
non modifiée!

Pourquoi le tirage au sort?

Avec une participation électorale de +/- 30% et une surreprésentation d’intellectuels, de fonctionnaires et d’hommes de plus de 40 ans, nos parlements ne sont plus représentatifs de l’ensemble de la population. Seul le tirage au sort donne des chances égales aux citoyennes et citoyens d’accéder à un siège au parlement. Passerelle veut inscrire le tirage au sort des parlementaires dans la loi. La participation aux élections cantonales 2018 fait partie de sa démarche.
En savoir plus
Quelle est la démarche de Passerelle ?

Passerelle a déposé au Conseil de ville de Bienne un postulat proposant de tirer au sort la moitié des membres du parlement. Déclaré anticonstitutionnel, ce postulat a malheureusement été classé. Mais Passerelle n’abandonne pas pour autant cette idée et souhaite introduire, grâce à la liste 12, le tirage au sort des parlementaires, à l’occasion des élections cantonales 2018.

Le tirage au sort - une nouvelle procédure?

Le tirage au sort n’est pas une invention du 21e siècle. Il était déjà connu dans la Grèce antique. Il y a quelques siècles, il était aussi encore très répandu en Suisse. Aujourd’hui encore, en cas d’égalité, c’est souvent le tirage au sort qui est appliqué. Pour en savoir plus, lisez l’historique du tirage au sort.

Pourquoi le tirage au sort est plus démocratique?

Le tirage au sort est plus démocratique: il renforce la culture politique, il est plus honnête, plus transparant et plus adapté à notre époque. Vous y croyez pas?

Lisez nos questions et réponses !

Comment allons-nous malgré tout appliquer le tirage au sort ?

C’est tout simple : si Passerelle obtient un ou plusieurs sièges avec sa liste no 12, la seule candidate Ruth Tennenbaum renoncera à son élection. C’est alors que Passerelle procédera à un tirage au sort pour désigner la ou les personnes appelées à siéger au Grand Conseil parmi celles qui se seront préalablement annoncées auprès de Passerelle.

En savoir plus
Comment se déroulera le tirage au sort ?

Si la liste 12 obtient un/des sièges, la seule candidate annoncera immédiatement le refus de son élection. Passerelle pourra ensuite désigner une/d’autres personnes, ce qu’elle fera en organisant un tirage au sort parmi les candidates/candidats inscrits préalablement. Ce sera alors la première fois depuis longtemps qu’un/des parlementaire-s aura/auront été désigné-s par le sort en Suisse!

Qui peut s'inscrire ?

Nous sommes convaincus que chacune et chacun est capable d’exercer la fonction de parlementaire ! Passerelle est là pour vous y préparer et pour vous accompagner dans votre travail, par ailleurs honorablement rémunéré ! Nous sommes également convaincus qu’une personne libre de se forger une opinion par elle-même, sans subir la contrainte d’un parti, saura prendre de bonnes décisions pour la collectivité, en s’appuyant sur son bon sens. Donc, toute personne ayant le droit de vote dans le canton de Berne et déclarant vouloir respecter nos valeurs est invitée à s’inscrire!

Comment s'inscrire ?

C’est également tout simple: Il vous suffit de remplir ce formulaire et de nous l’envoyer. Vous recevrez ensuite dans les 24 heures une confirmation de votre inscription. A noter que jusqu’à un éventuel tirage au sort, aucun nom ne sera publié, ceci pour ne pas influencer les élections.

Qui est Passerelle?

Passerelle est un mouvement citoyen actif à Bienne. Il s’engage entre autres pour une meilleure participation politique de la population. Il veut construire une passerelle entre la population et la politique. Passerelle est représentée au Conseil de ville de Bienne avec deux sièges. Cela lui permet de déposer des interventions visant à améliorer la participation politique. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet de Passerelle.

En savoir plus
Engagement local

Passerelle s’est déjà engagée pour l’introduction partielle du tirage au sort à Bienne. Au niveau local, elle a également déposé une motion demandant d’instituer des conférences de citoyens pour débattre de sujets d’intérêt public. Leurs membres devraient être élus par tirage au sort.

Activités nationales

Sur le plan national, l’association Génération Nomination est en train de préparer une initiative populaire visant à rendre possible le tirage au sort des 200 membres du Conseil national. Passerelle soutient cette démarche au niveau local (Biel/Bienne – Seeland). Cliquez ici pour soutenir l’initiative fédérale.

Voter la liste 12 non modifiée = promouvoir le tirage au sort !